Bibliheuilleycotton : Le Blog

La bibliothèque d’Heuilley-Cotton au fil des pages…

 

Articles tagués ‘nature’

  1. Vincent et Michel Munier les célèbres photographes qui participent régulièrement au festival international de la photo animalière de Montier en Der (mais pas que ! Je dis ça pour les ‘gens’ du coin :) :) ) proposent ici un ouvrage magnifique sur la foret vosgienne. Une journée, en automne ou en hiver. Le lever du soleil et la brume qui s’évapore, les animaux qui s’éveillent, puis le soir la nature qui frémi :) . Les textes (minims) sont de Laurent Joffrion.

    Clair de brume

    Livre de photographies par excellence, ce magnifique ouvrage est surtout beau à regarder. Les droits d’auteur de « Clair de Brume » ont été reversés au Groupe Tétras Vosges, association qui œuvre pour la sauvegarde des tétraonidés et de leurs habitats dans le massif vosgien, action qui tient à cœur de ces amoureux des Vosges. Un très beau livre à ne pas manquer.

    A admirer très vite

    779 MUN

  2. Sur la branche d’un marronnier, un petit hérisson. Il prend son élan et se met à rouler, rouler, accrochant une feuille de lierre dans ses piquants. Petit arrêt pour observer le travail des fourmis et c’est reparti, une fleur supplémentaire piquée sur son dos. Voici le hérisson au bord l’eau. Avec l’aide des poissons, il va traverser sur une feuille de nénuphar, glanant une nouvelle fleur au passage. Et roule, roule le petit hérisson qui rencontre différents animaux. Au fil de son voyage, son dos se garni de plus en plus, jusqu’à sa rencontre finale avec une petite souris. Et là, la chute est inattendue :) :) .

    Korokoro

    Voici un album sans paroles aux dessins simples mais pourtant précis qui n’utilisent que trois couleurs (noir, gris, brun avec le blanc). L’album en papier très épais se déplie en accordéon. Judicieux pour suivre le voyage du petit hérisson. Un voyage initiatique puisqu’il doit oser s’élancer (on voit bien qu’il hésite sur le premier dessin), puis il rencontre les fourmis disciplinées, l’entraide avec les poissons, le danger avec le héron guettant les têtards puis avec le hibou, l’aventure avec l’oiseau … et tout ça pour quoi (ou pour qui :lol: ) ? Un délicieux album d’Émilie Vast (dont je vous ai déjà perlé ICI et ICI) publié par les éditions Autrement. Cet album présenté dans une pochette transparente est destiné aux enfants à partir de trois ans. Il est génial pour faire travailler l’imagination et l’histoire est adorable (du moins celle que j’imagine puisque chacun peut y trouver sa propre version, c’est ça qui est génial :) )

    A lire très vite

    EA VAS k

  3. “Quelque part quelque chose arriva, alors, petit à petit…” deux par deux, les animaux grimpent au fur et à mesure que l’eau monte. Ils vont dans un bateau en attendant que l’eau baisse et alors, petit à petit, ils peuvent redescendre.

    Petit à petit

    Émilie Vast nous conte ici, de manière poétique et avec peu de mots l’histoire de l’arche de Noé. Dans cette version non religieuse mais plutôt écolo :) pas d’être humain qui sont responsables de la montée des eaux puisqu’on suppose (nous les adultes) que c’est du à la fonte des glaces. (enfin moi je l’ai compris comme ça :lol: ). Les dessins d’Emilie Vast sont toujours aussi beaux dans leur simplicité. Ils sont merveilleusement mis en valeur par le papier mat à gros grain utilisé par l’éditeur (éditions MeMo). Sur la quatrième de couverture, tous les animaux dessinés sont cités. Cela peut aider lorsque l’enfant va interroger : “dis, c’est quoi ces animaux-là ?” :) . Encore une réussite de cette auteur (voir aussi ICI). A lire par tous (puisqu’il n’y est pas question de religion !) dès deux ans.

    A lire très vite

    EA VAS p

  4. Petite déco d’automne à la bibliothèque avec la présentation de quelques livres.

    -Beautés fongiques, Érotique du champignon. Un très beau livre de photographies de champignons accompagnées de textes poétiques de Thierry Miguet et Jean-Paul Dromard aux éditions Empreintes. En fond permanant. A ne pas manquer. Pour Adultes.

    -Guide des champignons. Les illustrations et les textes de ce guide permettent d’identifier 220 espèces de champignons, de façon simple, rapide et fiable sur le terrain. Édité par Sélection du Reader’s Digest. (579.6)

    -Dix feuilles volantes de Anne Möller. Dix feuilles de saule tombent, mais chacune  a un destin bien particulier ! Un album à partir de trois ans. (EA MOL d)

    -Comptines au fil des saisons (et donc l’automne :) ) de Christian Merveille et Gabriel Lefebvre édité par Casterman. En dépôt permanent. A partir de cinq ans.

    Automne 2016 3

    Et voici les champignons que je vous ai présentés dans l’article précédent :) . Ils sont ‘tirés’ du livre : Shabby Home, la joie de Noël de Francesca Ogliari, édité par Les éditions de saxe. Pour adultes. (745.594 12 OLG)

    Automne 2016 2

    Puis voici quelques courges en papier, simples pliages :) .

    Automne 2016 1

    Vive l’automne !

  5. Après Love, le renard dont je vous ai parlé ICI je vous présente Love, le tigre. Cette histoire se passe dans la jungle asiatique, là où le tigre est le roi des animaux. Il part à la recherche de nourriture mais même pour le roi des animaux, rien n’est simple. Dans sa quête, il rencontre d’autres espèces animales qui s’aiment, qui se dévorent, qui se croient sauvées et tombent entre les dents d’un autre prédateur. Il n’y a pas de haine, c’est la loi de la survie. Et quand le tigre à faim, il en vient à toutes les extrémités, sans haine, c’est la loi de la jungle !

    Love le tigre

    Une bande dessinée animalière sans paroles, éditée par Ankama. Le scénario est de Frédéric Brrémaud, les dessins toujours aussi magnifiques de Frederico Bertolucci. Le tigre a été élaboré avant le renard. La fin est plus “hard”, mais bon, c’est comme ça ! Il existe deux autres album dans cette série : le lion et les dinosaures. Ils ne sont pas disponibles à la Mdhm pour l’instant, dommage. Je vous conseille de vous plonger dans cette série. On y est comme devant un documentaire, peut-être même encore plus près de l’action car notre imaginaire marche à fond. Et c’est bien ce qui différencie cette série d’un documentaire télévisuel, c’est que ça n’en est pas un, de documentaire :) :) .

    A lire très vite

    BD BRR t

  6. Une île du grand nord. Les animaux vont à leurs occupations : manger et ne pas être manger ! C’est la dure loi de la nature. Le renard lui aussi est en chasse. Mais soudain le volcan de l’île entre éruption. Tout va être bouleversé. Des animaux qui ne se rencontrent pas habituellement vont se retrouver face à face. Et pour tous, c’est la fuite en avant. Sauf pour le renard qui au mépris du danger, sautant par-dessus les coulées de lave, se rue à contre-courant. Pourquoi a-t-il un comportement si étrange ? Et si renard était en réalité renarde ! Ça vous met sur la piste ? :) :) :)

    Love le renard

    Cette Bande dessinée animalière sans paroles nous plonge au sein du monde animal. Manger et ne pas être mangé. Tout risquer pour sa survie ! Que ce soit sur terre, dans les eaux de l’océan ou même dans le ciel, la loi est partout la même, celle du plus fort ou du plus rusé. L’éruption du volcan va venir tout chambouler. Pourtant la règle est toujours identique : survivre. Le scénario est de Frédéric Brrémaud, les dessins MAGNIFIQUES de Frederico Bertolucci. On est plongé au cœur de l’action. Attention, ce n’est pas un documentaire, il s’agit d’une histoire, une histoire qui nous embarque et nous tient en haleine. Cette très bonne BD est éditée par ankama. Pour enfants à partir de dix ans, ados et adultes. Tous les amoureux de la nature devrait la ‘lire’. A ne pas manquer !

    A lire très vite

    BD BRR r

  7. Ces petits documentaires intelligents sous forme d’imagiers photographiques sont destinés aux enfants à partir de 2 ans, ainsi qu’aux plus vieux et même aux adultes qui accompagneront les enfants dans leurs découvertes. Et croyez-moi les adultes aussi apprendront des choses intéressantes ! Les photos sont belles, les noms correspondants sont écrits en blanc sur fond coloré. Des précisions sont données directement sur la photo pour plus d’explications. Des gros plans dans des ronds (à la manière d’une loupe :) ) focalisent sur un détail. C’est net, clair, agréable. Facile d’utilisation par les adultes et compréhensible par les enfants. A la fin de chaque ouvrage un tableau récapitulatif des espèces rencontrées : genre, nom commun, nom scientifique (je vous avais dit que ces petits ouvrages étaient intelligents!) et page où on les a rencontrées. Une colonne supplémentaire permet de noter (pas sur le livre s’il est emprunté à la bibliothèque !!!!!!) le lieu et la date d’observation dans la nature. Alors vite à vos bottes, vos chaussures de rando, vos jumelles, loupes …… et en route pour le jardin (ben oui, pas besoin d’aller bien loin pour rencontrer l’aventure :lol: ) et la forêt.

    Le potager permet de reconnaître toutes sortes de légumes. Il présente des animaux qui sont de précieux aides pour le jardinier (et vous évitera ainsi d’écraser les larves de coccinelles, de syrphe et de chrysope qui se régalent des pucerons) et ceux qui au contraire sont dits nuisibles.

    Le potager

    Aperçu, une double page :

    Le potager2

    E 577.554 BAU

    La forêt nous fait découvrir des animaux, des arbres, des champignons, des fleurs, des insectes… Allez, partez en balades. Et pourquoi ne pas commencer un herbier de feuilles d’arbres ?

    La forêt

    E 577.3 BAU

    Ces petits livres carrés (18X18cm) donc faciles à manipuler, sont de Anne-Sophie Baumann et Christophe Rivier. Ils font partie de la collection Ouvre les yeux sur qui comprend bien d’autres thèmes (la montagne, la mer, le ciel …). Ils sont édités chez Actes Sud Junior. C’est mon coup de cœur du moment !

    Rq:

    J’ai utilisé cet album dans le cadre de l’animation de fin d’année : L’invitation au jardin ICI.

    A lire très vite

  8. Histoires et légendes des animaux de nos campagnes. Le sous-titre explique assez bien le but de cet ouvrage. Page de droite une photo de l’animal dont il est question. Mais attention pas une photo de l’animal en situation, non ! Une photo de l’animal empaillé avec selon les cas, œufs, crâne, ongles … On se trouve replongé dans l’ambiance surannée des vieux musées d’histoires naturelles. Dans un encart sur la page de gauche : une mini gravure ancienne représentant l’animal, son statut (s’il est en voie de disparition par exemple), et ses noms populaires. Enfin le véritable sujet du livre, comme nous l’indique le sous-titre, un aperçu des légendes, des croyances, des pratiques qui entourent l’animal. Plusieurs chapitres : mammifères, oiseaux, reptiles et amphibiens, et insectes. Un préambule de l’auteur nous parle de notre relation confuse avec la nature, pleine de préjugés en contradiction avec une analyse purement scientifique.

    Le bestiaire sauvage

    Ce livre de Bernard Bertrand se lit facilement. On le feuillette s’arrêtant ça et là en regard d’un animal avec lequel on a plus d’affinité (ou de dégoût :) ). L’auteur, il le précise lui-même, ne fait qu’aborder les différentes légendes et superstitions qui entourent l’animal. Mais il propose une bonne bibliographie qui permet d’approfondir le sujet. Le parti-pris de mettre en scène des animaux empaillé m’a d’abord gênée. Mais il donne une atmosphère de vieux musée poussiéreux, et l’on imagine facilement un vieux conservateur en blouse grise racontant ces anecdotes devant les vitrines à peine éclairées (ben oui ! J’ai un peu la nostalgie de ces vieux musées qui tenaient un peu des cabinets de curiosités même si la nouvelle génération, bourrée d’électronique est plus ludique :) ).

    Bref, un bel ouvrage agréable à lire publié aux éditions Plume de carotte.

    398.369 BER

  9. La nature en bord de chemin, ‘ce petit chemin qui sent la violett-è-te :lol: . Un tour dans la campagne, c’est un vrai safari. Non seulement on prend un bol d’air pur mais en plus, la nature nous en met plein les yeux ! Ce livre, avec plus de 700 photos, est découpé en quatre temps suivant les saisons. Ensuite des petits chapitres nous proposent d’approfondir un secteur particulier, la haie de prunelliers, les fruits d’automne tombés à terre, les pièges des arums, la vie et les drames autour d’une bouse de vache …. A chaque saison, à chaque endroit, il y a de quoi émerveiller.

    la nature en bord de chemin

    Les plantes qui se déguisent pour ressembler aux insectes, la pie-grièche qui empale ses victimes … des petites anecdotes sympas sur le monde qui nous entour et dont ne fait même plus attention. La foison de photos et les explications simples rendent ce livre agréable à lire, à feuilleter au gré de ses envies, de ses souvenirs de promenades. Je vous avais déjà parlé de Marc Giraud pour un précédent livre, Le Kama-sutra des demoiselles ICI.

    Pour les photos de Fabrice Cahez et celle de Marc Giraud lui-même ce livre est déjà intéressant. En plus les petites explications claires qui les accompagnent en font un livre intelligent :) . Un ouvrage publié chez Delachaux et Niestlé, pour adultes et adolescents curieux :) .

    A lire très vite

    577 GIR

  10. Voici trois albums, trois randonnées pour les jeunes enfants. Deux africaines et une plus locale mais toutes les trois avec des animaux. Ce type d’histoire est très apprécié des enfants et permet de jouer avec eux, notamment avec la reprise des ritournelles :) .

    Commençons par le chapeau de l’épouvantail de Ken Brown paru chez Gallimard Jeunesse. Une poule trouve le chapeau de l’épouvantail très beau. Celui-ci veut bien l’échanger contre une canne pour se reposer un peu. Et justement la poulette sait où trouver une canne. Le blaireau veut bien échanger sa canne contre un ruban pour attacher la porte de son terrier. Et justement la poulette sait où trouver un ruban…. Ainsi de suite. La poule finira par échanger tous les objets demandés et obtenir le chapeau de l’épouvantail. L’histoire fini sur une pirouette avec la rencontre du canard  :lol: !

    le chapeau de l'épouvantail

    Ken Brown a utilisé l’aquarelle pour les illustrations classiques et pleines de poésie !

    EA BRO

    La grenouille à grande bouche est un classique ! Cette grenouille vit sur un nénuphar dans une mare en Afrique. Mais manger toujours des mouches, c’est lassant ! Alors elle part à la rencontre d’autres animaux pour leur demander de quoi ils se nourrissent. Les fourmis du tamanoir : pouah ! Les feuilles d’arbres de la girafe : bah ! … Après avoir rencontré plusieurs animaux elle se rend compte que finalement les mouches, c’est bien meilleur. Mais à son retour dans sa mare, un nouvel animal est là ! Un crocodile qui mange des grenouilles à grande bouche ! La chute irrésistible dédramatise la situation. Cette histoire permet en outre  d’aborder les problèmes de nourriture, de régime alimentaire (carnivore, végétarien, insectivore…).

    la grenouille à grande bouche

    Ce conte de Francine Vidal est illustré par Élodie Nouhen sur les doubles pages avec des papiers découpés ou déchirés, de différentes textures. On est à l’échelle de la grenouille alors les points de vues sont intéressants :) . Cet album est publié chez Didier Jeunesse.

    EA VID g

    Avec Voilà la pluie, on reste en Afrique. Il fait chaud, très chaud la terre se craquelle. Mais le porc-épique flaire la pluie qui arrive. Vite, il va prévenir les zèbres. Les zèbres voient les éclairs dans le ciel. Vite, il faut l’annoncer aux singes…. Jusqu’au moment où l’orage éclate, la terre se gorge d’eau et reverdi. Chaque animal en profite alors pleinement. Puis le soleil brille à nouveau et la terre se dessèche …

    Voilà la pluie

    Cette histoire écrite et illustrée par Manya Stojic est publiée par les éditions Circonflexe. Les grandes illustrations peintes à l’acrylique en grands coups de pinceaux colorés donnent un air de fête à cet album. Oui, l’orage c’est une bénédiction quand il fait si chaud ! Cette histoire peut aussi être l’occasion d’aborder le cycle des saisons, la météo ….

    Édition du 06.06.14 :

    Puisque la maison d’éditions Circonflexes (ICI) me l’autorise, je mets un lien qui vous permettra de feuilleter un extrait de l’album ICI … et vous donnera encore plus envie de lire cet album :) .

    EA STO v


    Trois histoires à lire très vite