Bibliheuilleycotton : Le Blog

La bibliothèque d’Heuilley-Cotton au fil des pages…

 

Le bestiaire sauvage

 

Histoires et légendes des animaux de nos campagnes. Le sous-titre explique assez bien le but de cet ouvrage. Page de droite une photo de l’animal dont il est question. Mais attention pas une photo de l’animal en situation, non ! Une photo de l’animal empaillé avec selon les cas, œufs, crâne, ongles … On se trouve replongé dans l’ambiance surannée des vieux musées d’histoires naturelles. Dans un encart sur la page de gauche : une mini gravure ancienne représentant l’animal, son statut (s’il est en voie de disparition par exemple), et ses noms populaires. Enfin le véritable sujet du livre, comme nous l’indique le sous-titre, un aperçu des légendes, des croyances, des pratiques qui entourent l’animal. Plusieurs chapitres : mammifères, oiseaux, reptiles et amphibiens, et insectes. Un préambule de l’auteur nous parle de notre relation confuse avec la nature, pleine de préjugés en contradiction avec une analyse purement scientifique.

Le bestiaire sauvage

Ce livre de Bernard Bertrand se lit facilement. On le feuillette s’arrêtant ça et là en regard d’un animal avec lequel on a plus d’affinité (ou de dégoût :) ). L’auteur, il le précise lui-même, ne fait qu’aborder les différentes légendes et superstitions qui entourent l’animal. Mais il propose une bonne bibliographie qui permet d’approfondir le sujet. Le parti-pris de mettre en scène des animaux empaillé m’a d’abord gênée. Mais il donne une atmosphère de vieux musée poussiéreux, et l’on imagine facilement un vieux conservateur en blouse grise racontant ces anecdotes devant les vitrines à peine éclairées (ben oui ! J’ai un peu la nostalgie de ces vieux musées qui tenaient un peu des cabinets de curiosités même si la nouvelle génération, bourrée d’électronique est plus ludique :) ).

Bref, un bel ouvrage agréable à lire publié aux éditions Plume de carotte.

398.369 BER

 

Pas de réaction sur “Le bestiaire sauvage”

 

Répondre