Bibliheuilleycotton : Le Blog

La bibliothèque d’Heuilley-Cotton au fil des pages…

 

Articles tagués ‘bd-ado’

  1. Une capsule spatiale s’écrase au fin fond d’une région reculée où vit un clan de macaques mené d’une main de fer par Tao leur chef. A bord de la capsule un singe qui, pour se faire accepter par le clan, se déclare comme un prophète envoyé par une divinité : Diou. La crédulité des singes le propulsera au sommet de la hiérarchie.

    Le crépuscule des idiots

    Krassinsky nous livre à travers cette bande dessinée une critique acerbe des religion monothéistes. Toutes y passent. Il démontre les mécanismes qui conduisent à l’adoration, puis à l’oppression avant de terminer en intégrisme.  La crédulité des singes est infinie. Une très bonne satyre à lire qu’on y croie ou que l’on n’y croie pas :) . Un album divisé en différents chapitres, pour adultes et grands adolescents (il n’est jamais trop tôt pour réfléchir et garder à l’esprit une part de doute même si l’on a la foi. N’est-ce pas le principe fondamental d’une religion ?) publié chez Casterman.

    A lire très vite

    843 KRA c

  2. Julie Petit-Clou est une jeune fille pleine de ressource. Fille d’une voyante installée aux portes de l’exposition universelle de 1855, elle a de réels dons. C’est ainsi qu’elle voit en rêve l’assassinat d’une jeune femme. Le Lieutenant-colonel Ferrand est un proche de napoléon III. Sa femme vient d’être enlevée, elle lui sera rendue saine et sauve s’il assassine l’empereur. Avec l’aide de Julie, il va arpenter l’exposition universelle à la recherche des ravisseurs.

    La fille de l'exposition universelle

    Un superbe album de bande dessinées sur un scénario de Jack Manini avec des dessins de Etienne Willem. L’histoire est bien. Elle est prétexte à nous faire découvrir l’exposition universelle bien sûr mais aussi les tourments politiques de l’époque avec notamment les problèmes occasionnés par la colonisation de l’Algérie. Mention spéciale aux dessins de Willem. Une bande dessinée plutôt classique pour adultes et grands ados avec une partie purement historique à la fin de l’album. Édité par Bamboo dans la collection grand angle.

    A lire très vite

    843 MAN f

  3. Dans un futur indéterminé mais qui ne semble pas si lointain, la société est hiérarchisée en trois classes sociales distinctes. Absolument tout ce qui peut subsister du monde d’avant doit être collecté puis détruit. Anne Bréjinski est un membre du deuxième cercle, service d’épuration d’objets. Elle fouille les immeubles où habitent les femmes et les hommes du troisième cercle pour y récupérer les résidus : des objets du passé. Cette fois c’est un petit livre dans lequel est glissé un sachet de graines. Elle détruit le livre et vérifie si les graines sont dangereuses. Comme ce n’est pas le cas, elle les garde et les plante en cachette. Bientôt un pied de tomate lève. Pour l’arroser, elle vole de l’eau qui est pourtant sous contrôle strict. Dans se monde où tout est réglementé où même la pensée sera bientôt sous contrôle, faire pousser quoique ce soit est un grave délit. C’est au procès d’Anne Bréjinski que l’on assiste ici.

    La tomate

    Une bande dessinée d’anticipation de Anne-Laure Reboul et Régis Penet au scénario et de Régis Penet au dessin. Beaucoup de gros plans, peu de détails sur l’environnement (des immeubles délabrés dans le 3ème cercle et un environnement aseptisé dans le second cercle). Une société où tout est contrôlé. Cela fait penser à 1984. Ou comment le fait de faire pousser un simple plant de tomate peut conduire à l’élimination ! Un album destiné aux adultes et aux grands adolescents publié aux éditions Glénant.

    A lire très vite

    843 REB t

  4. Auteur à succès, le père de Tara a été plongé dans un mystérieux coma. Tara et son meilleur ami Tom ont découvert que tout était de la faute d’une cape magique qui permet de réaliser des souhaits. C’est l’utilisation de cette cape magique, dérobée a une sorcière par leurs parents quand ils étaient enfants, qui a plongé le père de Tara dans le coma. Seule solution pour les enfants : retourner dans le royaume magique pour rendre sa cape à la sorcière en espérant qu’elle libérera l’âme du père de Tara. Une aventure pas exempte de dangers !

    Talisman 1

    Une bande dessinée en trois albums par François Debois au scénario et Martin Montse au dessin. De style plutôt classique, cette série s’adresse principalement aux ados à partir de 10 ans (même si elle est répertoriée en section adulte à la Mdhm). Une plongée dans un monde où le réel côtoie le fantastique (comme bien souvent dans l’univers des enfants). C’est agréable à lire (même pour les adultes).

    A lire très vite

    843 DEB t

  5. Musnet est un garçon souris, vagabond et orphelin, qui arrive par hasard à Giverny, dans le jardin du peintre Monet. Là, il va travailler pour Rémi, un vieil écureuil peintre qui, en guise de salaire, va lui apprendre son art. Musnet va découvrir sa vocation : devenir peintre ! Il va rencontrer Mya, une souris fille et sa famille. Ils vont devenir sa nouvelle famille. Musnet va aussi observer Monet et son travail !

    Musnet

    Voici une série de bandes dessinées sur l’art en quatre albums. Dans le premier surtout, on apprend les bases de la peinture. Musnet a bien des difficultés à surmonter entre les prédateurs et les rats. Sans compter que son maître d’apprentissage n’est pas facile ! C’est dur de devenir peintre et on découvre le cheminement d’un artiste en devenir à travers ces albums. On surprend aussi, par intermittences, la vie du propriétaire des lieu : le célèbre Monet !

    Une bonne série pour enfants à partir de dix ans mêlant les aventures de la petite souris et un aperçu de la vie d’un artiste peintre. Cette série de Kickliy est éditée par Dargaud.

    BD KIC m

  6. Lui, c’est le grand méchant renard. Enfin il n’a rien de grand ni de méchant. Et même s’il se donne beaucoup de mal pour le faire croire, ça ne marche pas ! Alors pour changer de son régime de navets, il voudrait bien manger une poule. Mais les poules, elles, sont coriaces et vindicatives ! Suivant les conseils du loup, notre renard va dérober des œufs, les couver et élever les poussins pour pouvoir les MANGER !!!!!! Mais élever des poussins (qui le prennent pour leur mère :) ), c’est pas simple. Et renard va s’attacher à eux … beaucoup trop !

    Le grand méchant renard

    Un renard très bête mais pas si méchant que ça, des poules vindicatives, un cochon et un lapin pas très futés, un chien de garde trèèèèès fainéant et un loup. Ah, j’oubliais : trois petits poussins délurés, insupportables, et très attachants :) . Voici les personnages mis en scène dans cette bande dessinée de Benjamin Renner. Pas de cases ni de bulles traditionnelles. De petits dessins à l’aquarelle dans des décors minimalistes. C’est rapide, enlevé, et très drôle. Cette bande dessinée éditée par Delcourt dans la collection shampooing a reçu le prix jeunesse du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême en 2016. Mais cette BD ne s’adresse pas qu’aux enfants (à partir de 8 ans) car les adultes prendront un grand plaisir à la lire ! Les dessins sont amusants, l’histoire à la Tex Avery ou à la ‘Titi et Gros Minet’ est touchante et irrésistible ! A ne pas manquer !

    Classée en BD adulte à la Mdhm, je la conseille pour tous publics.

    A lire très vite

    843 REN g

  7. Côte d’Ivoire, fin des années 1978. Aya 19 ans, vit à Yopougon, un quartier populaire d’Abidjan. Contrairement à ses amies Bintou et Adjoua qui passent leurs soirées à ‘gazer dans les maquis’, Aya veut tout faire pour éviter la fameuse série C : Coiffure, Couture et Chasse au mari… Elle ambitionne de devenir médecin. Fille sérieuse, son temps se divise entre les études et sortir ses ami(e)s du pétrin.

    Aya

    Série de 6 bandes dessinées de Marguerite Abouet (au scénario) et de Clément Oubrerie (au dessin) qui présente la vie en Côte d’Ivoire fin des années 1970. Insouciance, magouilles, machisme …. Une belle galerie de portraits et une plongée dans l’univers africain. En fin d’ouvrages, un supplément lexical, quelques recettes aussi et des conseils. Bref c’est agréable à lire et dépaysant. Une série pour adultes et grands adolescents publiée chez Gallimard dans la collection Bayou.

    A lire très vite

    843 ABO a

  8. Deux BD, interprétations d’écrivains : Jack London avec l’appel de la forêt et Jorn Riel avec la vierge froide et autres racontars.
    L’appel de la Forêt est interprété par Fred Simon. Les dessins sont classiques, le résumé de l’histoire est accessible aux adolescents et donnera envie de lire le bouquin. En tout cas, une bonne approche pour ceux qui doivent faire un exposé sur le sujet au collège :lol: . C’est court et concis. J’ai bien aimé.

    Le sujet : Buck, un croisé saint-bernard et colley, mène une vie paisible et confortable. Tout bascule le jour où il est enlevé à son maître et vendu à des chercheurs d’or du Grand Nord américain. Devenu chien de traîneau, il se confronte à un monde glacial et sans pitié. Bientôt, l’animal domestique s’efface pour laisser place à la bête sauvage : il faut survivre.

    Pour adultes et adolescents, publié chez Delcourt dans la collection Ex-Libris.

    L'appel de la forêt

    A lire très vite

    843 SIM a

    °°°°°°°°°°°°°°°°

    La vierge froide et autres racontars de Jorn Riel est mis en scène par Gwen de Bonneval, les dessins à l’encre de chine sont de Hervé Tanquerelle. Un parti pris qui accentue l’effet banquise et la rudesse des hommes. L’esprit de Jorn Riel est bien là. Des hommes rudes, âpres comme le climat. De l’humour. Une réussite à ne pas manquer.

    Le sujet :  Dans la première partie du xxe siècle, sur le vaste territoire du nord-est du Groenland, des trappeurs vivaient de la chasse et de la vente de peaux d’ours polaires, renards, phoques et autres gibiers. Voici leur histoire (ou leurs histoires :lol: ). Car, un racontar « c’est une histoire vraie qui pourrait passer pour un mensonge. À moins que ce ne soit l’inverse » d’après Jorn Riel :) .

    Une BD pour adultes publiée chez Sarbacane.

    La vierge froide et autres racontars

    A lire très vite

    843 BON v

  9. Rebecca a six ans presque et demi. Elle a des défenses immunitaires un peu faibles. Un jour où elle chasse les grenouilles sous la pluie, elle attrape un drôle de microbe : Ernest. Ernest est fort et facétieux. Il protège Rebecca des autres microbes et devient son meilleur ami. D’ailleurs, il n’est pas avare de conseils pour rabibocher les parents de Rebecca qui sont en train de se séparer ou pour communiquer avec sa grande sœur en pleine crise d’adolescence. Et puis il y a le nouvel ami de sa maman, il y a pépé Bestiole et plein d’autres personnages attachants.

    Ernest et Rebecca

    Une bande dessinée qui traite avec humour et fantaisie des problèmes qu’une petite fille (ou un petit garçon) peut rencontrer dans la vie : le divorce des parents, la maladie d’un grand-père et à travers Coralie la grande sœur, les problème de cœur d’adolescentes. Pas de patos là-dedans. Tout est traité avec humour, légèreté et suffisamment de fantaisie pour que les enfants puissent s’identifier et dédramatiser les situations. Le scénario est de Guillaume Bianco et les dessins gais et colorés à tendance manga, sont de Antonello Dalena. La série se compose de sept tomes dont six disponibles à la Mdhm. Il est préférable de les lire à la suite. Une BD originale et pas bête éditée chez Le Lombard.

    BD BIA e

  10. Une jeune femme de 25 ans est caissière dans un super marché. Après avoir fait des études de littérature et rêvé de devenir écrivain, elle s’ennuie. Sa vie sentimentale n’est pas mieux. Amoureuse de son ami d’enfance qui refuse de s’engager, elle tourne en rond. Jusqu’au jour où elle fait la rencontre qui va changer sa vie. Paul Duval un célèbre écrivain va la prendre sous son aile … Pour le meilleur ou pour le pire ?

    Mathilde

    Une BD de Jenny (auteur de Pink Diary ICI) avec des dessins à tendance manga (mais pas trop) clairs et colorés sur un scénario de Alexis Coridun. Une histoire sentimentale un peu convenue mais qui se laisse lire. Quatre tomes sur les cinq parus aux éditions Delcourt sont disponibles à la Mdhm. Le quatrième album s’arrête sur une péripétie qui demanderait bien d’avoir la suite ! Une série de BD pour adultes et grands adolescent(e)s.

    843 COR m