Bibliheuilleycotton : Le Blog

La bibliothèque d’Heuilley-Cotton au fil des pages…

 

Archives de la catégorie ‘adolescent’

  1. Janvier 1946. Londres se relève des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivain, est à la recherche d’un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges épistolaires, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde délicieusement excentrique – celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates…). Jamais à court d’imagination, le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d’humanité. Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec d’autres habitants de Guernesey, découvrant l’histoire de l’île, les goûts de chacun, l’impact de l’occupation allemande sur leurs vies… Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Elle répond alors à l’invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu’elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais. (quatrième de couverture)

    le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de paptates

    Cela faisait un moment que je voulais lire ce livre intriguée par le titre. L’occasion s’est présentée mais je dois avouer que j’ai eu un mal fou pour rentrer dans l’histoire. J’ai bien fait d’insister car je me suis finalement attachées aux personnages. Sans compter que l’on apprend beaucoup de choses sur la vie dans les îles anglo-normandes pendant la seconde guerre mondiale. Il y a plein d’humour dans cette correspondance entre les différents personnages. Un bon roman pour adultes et grands adolescents de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows présenté ici en large vision publié par les éditions A vue d’œil.

    R SHA c

  2. Lui, c’est le grand méchant renard. Enfin il n’a rien de grand ni de méchant. Et même s’il se donne beaucoup de mal pour le faire croire, ça ne marche pas ! Alors pour changer de son régime de navets, il voudrait bien manger une poule. Mais les poules, elles, sont coriaces et vindicatives ! Suivant les conseils du loup, notre renard va dérober des œufs, les couver et élever les poussins pour pouvoir les MANGER !!!!!! Mais élever des poussins (qui le prennent pour leur mère :) ), c’est pas simple. Et renard va s’attacher à eux … beaucoup trop !

    Le grand méchant renard

    Un renard très bête mais pas si méchant que ça, des poules vindicatives, un cochon et un lapin pas très futés, un chien de garde trèèèèès fainéant et un loup. Ah, j’oubliais : trois petits poussins délurés, insupportables, et très attachants :) . Voici les personnages mis en scène dans cette bande dessinée de Benjamin Renner. Pas de cases ni de bulles traditionnelles. De petits dessins à l’aquarelle dans des décors minimalistes. C’est rapide, enlevé, et très drôle. Cette bande dessinée éditée par Delcourt dans la collection shampooing a reçu le prix jeunesse du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême en 2016. Mais cette BD ne s’adresse pas qu’aux enfants (à partir de 8 ans) car les adultes prendront un grand plaisir à la lire ! Les dessins sont amusants, l’histoire à la Tex Avery ou à la ‘Titi et Gros Minet’ est touchante et irrésistible ! A ne pas manquer !

    Classée en BD adulte à la Mdhm, je la conseille pour tous publics.

    A lire très vite

    843 REN g

  3. Un recueil de petits textes de Philippe Delerm comme il a l’habitude de le faire. Souvenirs de voyages en Italie, du quartier de la gare Montparnasse, et d’autres instants fugitifs de la vie.

    Le trottoir au soleil

    J’ai aimé la première gorgée de bière ICI avec ses moments simples, ses petits bonheurs. Ce livre n’est pas de la même trempe. Au mieux, je me suis ennuyée, au pire je ne n’ai pas apprécié certains textes que j’ai trouvé condescendants, voire méprisants envers les ‘non intellectuels’. Notamment le texte sur les lecteurs de Harry Potter et autres livres de divertissement. Faut-il avoir lu la Pléiade pour trouver grâce au yeux de l’auteur ? J’ai écouté ce texte lu par André Dussolier (et sa belle voix) sur 2 CD publié par Écoutez lire. Pour adultes et adolescents puisqu’il est signalé que l’écoute en classe est autorisée par l’éditeur.

    613 DEL

  4. La Métamorphose de Franz Kafka est un classique. Mais peut-être comme moi, vous ne l’avez pas lu. Alors vous pouvez l’écouter dans cette version intégrale enregistrée. Quelle étrange histoire que celle de Gregor Samsa. Ce voyageur de commerce qui fait vivre par son travail sa famille (les parents et la jeune sœur) se réveille un matin changé en cancrelat.Son corps est changé, répugnant. Mais il a toujours toute sa tête. Et s’il ne peut plus s’exprimer, il comprend tout. De son travail qui lui répugne mais qu’il accompli consciencieusement, il s’aperçoit qu’il n’obtient aucune reconnaissance ni de ses chefs, ni de sa famille. Il écoute son père, sa mère et sa jeune sœur (qui lui semble pourtant si dévouée) et ne sait plus s’il doit les haïr ou les excuser de les gêner par sa transformation. Il voudrait être aimé, l’est-il ? L’a-t-il été ?

    La Métamorphose

    Une critique de la société du début du XXème siècle lue par Daniel Mesguich sur deux CD publié par écoutez lire.

    613 KAF

  5. Côte d’Ivoire, fin des années 1978. Aya 19 ans, vit à Yopougon, un quartier populaire d’Abidjan. Contrairement à ses amies Bintou et Adjoua qui passent leurs soirées à ‘gazer dans les maquis’, Aya veut tout faire pour éviter la fameuse série C : Coiffure, Couture et Chasse au mari… Elle ambitionne de devenir médecin. Fille sérieuse, son temps se divise entre les études et sortir ses ami(e)s du pétrin.

    Aya

    Série de 6 bandes dessinées de Marguerite Abouet (au scénario) et de Clément Oubrerie (au dessin) qui présente la vie en Côte d’Ivoire fin des années 1970. Insouciance, magouilles, machisme …. Une belle galerie de portraits et une plongée dans l’univers africain. En fin d’ouvrages, un supplément lexical, quelques recettes aussi et des conseils. Bref c’est agréable à lire et dépaysant. Une série pour adultes et grands adolescents publiée chez Gallimard dans la collection Bayou.

    A lire très vite

    843 ABO a

  6. Il est vendeur dans un sex-shop. C’est somme toute Monsieur ‘Tout le monde’. Aussi qu’elle n’est pas sa surprise le jour de ses trente ans, quand Dieu lui apparaît et se met à lui parler. être ami avec un être omniscient, quelle aubaine. Surtout quand il rencontre Alice, la femme de sa vie, étudiante en psycho.

    Dieu est un pote à moi

    Au fil des pages, au fil des ans, la vie du héro se déroule. On vit avec lui les drames et les bonheurs de la vie. Il n’y a pas vraiment de questions de religions mais plutôt des réflexions sur la vie, sur le monde, sur la société. Un bon roman de Cyril Massarotto édité chez XO. Un livre pour adultes et grands adolescents facile et agréable à lire. (Je vous ai déjà parlé de cet auteur ICI pour 100 pages blanches).

    A lire très vite

    R MAS d

  7. Tibby, Carmen, Bridget et Lena sont quatre ados du même âge, copines pour la vie. Elles ont toujours passé leurs vacances ensemble. Sauf cette année où elles seront séparées pour la première fois. Avant de partir chacune de son côté, elles font un pacte sur un vieux jean. Un vieux jean peut-être, mais un jean magique puisqu’il va à merveille à chacune d’elles alors qu’elles sont aussi différentes physiquement qu’elles le sont moralement. Avec ce jean, elles vont vivre des moments forts qui vont bouleverser leur vie, leur routine, leurs convictions. Des moments qui vont les faire grandir !

    Quatre filles et un jean

    Un bon roman de Ann Brashares, pas tout jeune mais toujours d’actualité. Comme le Jean qui passe d’une fille à l’autre au fil des semaines, la narration passe de l’une à l’autre. On vit ainsi simultanément leurs aventures. Un bon livre pour adolescentes à partir de 12 ans. La version présentée ici est enregistrée sur 4 CD. L’histoire interprétée par plusieurs lectrices est dynamique et prenante. Un très bon roman à ne pas manquer. Edité chez écoutez lire.

    A lire très vite

    613 BRA

  8. Il est né la première année de 1900. Un marin l’a trouvé dans une boîte en carton posée sur le piano du Virginia, un bateau qui faisait escale à Boston. Certainement abandonné là par des émigrants pensant lui laisser une meilleure chance que leur misérable vie. Pris en charge par ce marin, il n’a jamais quitté le navire. A la mort de ce dernier, il s’est mis au piano, jouant une musique fantastique, une musique d’océan qui n’appartenait qu’à lui. Il a continué ainsi sans jamais mettre les pieds à terre. C’est un trompettiste, devenu son ami, qui nous raconte son histoire.

    Novecento  pianiste

    Ce monologue lu par Jacques Gamblin sur deux CD est un roman de Alessandro Baricco. Cette histoire s’apparente à un conte. On est entrainé, happé par cette étrange aventure. La musique D’Alexandros Markeas qui accompagne le texte y est aussi pour beaucoup. J’ai beaucoup aimé même si peut-être, certains préféreront le texte seul pour imaginer leur propre musique. Un vrai moment d’évasion que ce roman pour adultes et grands adolescents édité par écoutez lire.

    A lire très vite

    613 BAR

  9. Il y a quelques semaines, je vous parlais déjà de l’appel de la forêt de Jack London, plus exactement de son interprétation en BD par Fred Simon ICI. Cette fois c’est la version audio  lue par Aurélien Recoing sur un CD MP3, publiée par écoutez lire, qui fait l’objet de ce post.

    L'appel de la forêt audio

    Après avoir lu la BD, j’ai eu envie de connaître le texte. Vous savez maintenant que j’apprécie les livres audios qui me permettent d’être à l’écoute de textes tout en m’occupant les mains à autre chose. C’est pourquoi j’ai choisi cette interprétation de l’œuvre de Jack London plutôt que la version papier (qui existe bien sûr aussi à la Mdhm :) ). Bref, je n’ai pas été déçue. L’univers décrit par Jack London est rude, froid et dur. Dans ce grand nord glacial, il n’y a de place ni pour les faibles, ni pour la pitié, ni pour l’incompétence. Buck, chien croisé Saint-Bernard et chien-loup, va vite l’apprendre. Et à cette école de la survie, il va bientôt retrouver un sentiment plus primitif, plus instinctif : l’appel de la forêt et de la vie sauvage.

    Un roman pour adultes et adolescents à découvrir.

    A lire très vite

    721 LON

  10. “Un village au bout du monde, triste et gris, encerclé par des forêts épaisses et sombres. Un village maudit : toutes les bêtes, tous les oiseaux et même les poissons de la rivière l’ont déserté. Depuis, ses habitants se barricadent chez eux dès la nuit tombée, terrorisés par la créature mystérieuse nommée Nehi, et interdisent aux enfants de pénétrer dans la forêt. Mais surtout, ils gardent le silence. Personne ne veut se souvenir des animaux ni évoquer la vie d’avant. Seule Emanuela, l’institutrice du village, tente d’enseigner aux élèves à quoi ressemblaient ces animaux disparus. Deux enfants de sa classe, Matti et Maya, décident alors d’élucider le mystère et s’aventurent dans la forêt en dépit de l’interdit…

    Soudain dans la forêt profonde est un conte pour enfants et adultes. Au carrefour de la tradition biblique, du folklore yiddish et du conte européen, il nous offre une magnifique parabole sur la tolérance.” Dixit l’éditeur, Gallimard.

    soudain dans la forêt profonde

    Je n’aurais pas pu mieux expliquer ce texte de Amos Oz que le descriptif fait par l’éditeur. Je l’ai écouté lu par Eric Ruf sur 2 CD. Cela à été agréable, je me suis laissée emporter par ce conte moderne qui nous parle de haine, de tolérance et d’exclusion. Sans compter sur le poids du silence, des non-dit. Un livre pour adultes et grands adolescents édité par écouter lire.

    613 OZ