Bibliheuilleycotton : Le Blog

La bibliothèque d’Heuilley-Cotton au fil des pages…

 

Articles tagués ‘histoire’

  1. La Fête d’Halloween, c’est la fête celtique de Samain. Une fête célébrée par les gaulois et les irlandais la nuit du 31 octobre au premier novembre, à l’époque : nuit du passage à la nouvelle année ! Toute l’histoire d’Halloween est racontée dans ce petit livre documentaire de Katerine Delobbe publié aux éditions pemf. C’est clair, net, instructif sans être rébarbatif. Chaque double page est consacrée à un point particulier, des lointaines origines à nos jours.

    Halloween

    A lire à partir de sept ans pour enfin comprendre pourquoi on fête Halloween !

    A lire très vite

    E 394.264 6 DEL

  2. Les dinosaures se sont installés à la bibliothèque pour tout le mois de juin.  Ils ne présentent aucun danger sur les 16 panneaux affichés mais on peut y apprendre leur mode de vie, l’époque de leur apparition et de leur disparition. D’ailleurs tous les mastodontes de cette époque, qui va du trias au crétacé en passant par le jurassique, ne sont pas des dinosaures. Parmi tous les reptiles, ces « terribles lézards » suivant l’étymologie de leur nom, se différencient par la position de leurs membres.  Et s’ils se répartissent partout sur la planète, c’est que la terre à cette époque reculée n’avait pas du tout la même configuration qu’aujourd’hui.

    Même si, à force d’études et de recoupements, on sait maintenant beaucoup de choses sur ces étranges animaux, il reste encore quelques énigmes. Exceptionnels,  intriguant, ils font rêver et fantasmer petits et grands. Les élèves de la classe d’Heuilley-Cotton qui ont inauguré l’exposition ne s’y sont pas trompés. Chacun y allant de son commentaire, il n’est pas toujours simple de démêler la réalité scientifique des idées véhiculées par les dessins animés et autres films à sensations. De nombreux ouvrages fournissant des informations claires et détaillées sont mis à disposition pour satisfaire sa curiosité.

    expo dinos

    Les élèves ont inauguré l’expo

    L’exposition prêtée par la Mdhm est libre d’accès le jeudi de 16h30 à 18h30.

  3. Lui, c’est un gendarme. Il a passé sa vie dans ce petit village près de Verdun. Là, il fait le bilan de cette vie. Une vie qui a été marquée par l’Affaire ! L’Affaire, c’est le meurtre de cette enfant retrouvée étranglée sur les bord de la rivière. En cet hiver 1917, la guerre est aux portes de ce petit village. Bien qu’on entende le canon résonner au loin, les habitants sont relativement épargnés grâce à l’usine qui a permis aux hommes de rester travailler là et de ne pas partir. Mais qui a tué la petite ? Un notable ? Un déserteur ? Un rôdeur ? Une vie, des vies qui s’emmêlent. Des âmes ni blanches, ni noires, mais plutôt grises !

    Les âmes grises

    Un bon roman de Philippe Claudel. Ce n’est pas une enquête policière mais plutôt le reflet de la société de cette époque. Les différences de classes sociales, les petites lâchetés (ou les grandes) de la vie quotidienne, le malheur ordinaire. Le texte intégral lu par Lionel Epaillard est présenté ici sur 5 CD édités par CdL éditions.  Un bon roman pour adultes. On se laisse prendre.

    A lire très vite

    613 CLA

  4. Une chambre, une pièce. Les fenêtres son barricadées. Il y a des verrous aux portes. Dans cette chambre, un enfant. Un enfant de huit ans. Il est là seul. Des adultes passent indifférents. Ils lui donnent à manger. Il mange, c’est bien. Il ne mange pas tant pis. L’indifférence ! Il ne faut pas lui parler. Il ne faut pas le toucher. Pire qu’un animal ! La cruauté imbécile.

    La Chambre

    Françoise Chandernagor nous conte ici les dernières années de la vie du fils de Louis XVI. Cet enfant, enfermé, abandonné, laissé seul. Elle nous décrit sa lente agonie. Dans cette version enregistrée (sur 5 CD) du texte abrégé, la voix de Anne Alvaro, douce et sensible interroge : qui est responsable ? Personne en particulier. C’est la bêtise, la faiblesse ou la peur de chacun dans ces temps mouvementés où il valait mieux ne pas se faire remarquer. Un texte qui interpelle et interroge. Publié par écoutez lire. Pour adultes.

    613 CHA

  5. Geneviève Patte est née dans une maison pleine de livres. Entre neuf frères et sœurs, les moments de lecture partagés avec son père et sa mère étaient des instants privilégiés et grandement appréciés. C’est dans cette atmosphère qu’elle a pris goût à la lecture. Et tout naturellement, plus tard, elle est devenue bibliothécaire. Mais contre toute attente de la part de ses professeurs et de l’institution, elle choisit de s’intéresser à la littérature pour enfant. A l’époque, une hérésie :) ! Elle va parcourir le monde à la recherche des meilleurs auteurs, observer comment ça se passe dans les autres pays et c’est ainsi qu’elle se forme et que son appétit pour la littérature jeunesse ne fait que croître. En 1965, Anne Schlumberger, lui demande de prendre en charge une toute nouvelle bibliothèque consacrée uniquement à la littérature jeunesse : La Joie par les livres ouvre ses portes dans un quartier en difficulté de Clamart. Cette bibliothèque va devenir une référence de part le monde. Grâce à son enthousiasme, Geneviève Patte va faire apprécier la lecture aux enfants, en toute liberté !

    Mais qu'est-ce qui les fait lire comme ça

    Geneviève Patte retrace son parcours de bibliothécaire jeunesse qui a commencé bien avant que les livres jeunesse ne soient considérés comme de la littérature à part entière et qu’elle prenne l’importance qu’elle a actuellement. Elle partage son expérience et ouvre des pistes à ceux qui veulent faire partager leur amour des livres. Un documentaire pour adultes publié par l’école des loisirs.

    028.5 PAT

  6. De Baudelaire à Saint-Exupéry, des lettres d’écrivains à leur mère. Huit auteurs (Baudelaire, Hemingway, Proust, Faulkner, Cocteau, Gide, James, Saint-Exupéry) écrivent à leur mère. Ces lettres témoignent des histoires passionnées, des disputes et des réconciliations, des chagrins et des joies de quelques-uns des plus grands écrivains avec la femme qui leur a donné la vie.

    Ma chère Maman

    Les lettres sont lues par Robin Renucci et Gérard Desarthe sur un CD édité par écouter lire. Je m’attendais à des lettres très littéraires mais pas du tout (ou presque pas). Ce sont plutôt des enfants (même les plus âgés) qui se plaignent de leur santé, qui réclament de l’argent, qui se plaignent de l’incompréhension de leur mère vis à vis de leur littérature…. Seuls quelques-uns ont des envolées plus littéraires. Comme quoi, on reste toujours le petit garçon à sa maman quelque soit son âge et son statut social !

    613 A MAC

    Enregistrer

  7. Leo, agent du MGB, héro de guerre, est un homme intègre, autant qu’on peut l’être dans l’union soviétique des années 1950. Fidèle inconditionnel de la ligne du parti, il suit les ordres sans discuter et ne manque pas de faire des jalousies. Au cours de l’hiver 1953, le corps d’un petit garçon fils d’un de ses subordonnés, est retrouvé mort sur une voie ferrée. En URSS, le crime n’existe pas, c’est un fléau des états capitalistes. Suivant les ordres, Leo impose le silence à la famille qui crie haut et fort qu’il s’agit d’un crime et déclare qu’il s’agit d’un accident. Mais le doute s’installe. On impose ensuite à Leo d’enquêter sur sa femme soupçonnée d’être une traître. Amoureux, il va la blanchir mais sera banni pour cela aux confins de la Russie. Là, il va découvrir une mort suspect d’enfant identique à celle qu’on lui a demandé d’étouffer à Moscou. Il va commencer à enquêter devenant l’ennemi public n°1 …

    Enfant 44

    A partir d’une histoire vraie, Tom Rob Smith nous propose un roman haletant, terrible, dépeignant avec rigueur la vie dans l’union soviétique des années 1950. Peur, soupçon, justice expéditive, pouvoir implacable de l’administration et de la police. On y apprend comment survivre dans ce monde si rigide où le ‘chacun pour soi’ est la règle. Présenté ici lu par Frédéric Meaux sur 2 CD MP3 publié par les éditions audiolib. Un film a été tiré de cette histoire. On peut y accéder en ce moment dans la webothèque52 sur inscription dans une des bibliothèques affiliées à la Médiathèque de Haute-Marne.

    A écouter très vite

    613 SMI

    Enregistrer

  8. Histoires et légendes des animaux de nos campagnes. Le sous-titre explique assez bien le but de cet ouvrage. Page de droite une photo de l’animal dont il est question. Mais attention pas une photo de l’animal en situation, non ! Une photo de l’animal empaillé avec selon les cas, œufs, crâne, ongles … On se trouve replongé dans l’ambiance surannée des vieux musées d’histoires naturelles. Dans un encart sur la page de gauche : une mini gravure ancienne représentant l’animal, son statut (s’il est en voie de disparition par exemple), et ses noms populaires. Enfin le véritable sujet du livre, comme nous l’indique le sous-titre, un aperçu des légendes, des croyances, des pratiques qui entourent l’animal. Plusieurs chapitres : mammifères, oiseaux, reptiles et amphibiens, et insectes. Un préambule de l’auteur nous parle de notre relation confuse avec la nature, pleine de préjugés en contradiction avec une analyse purement scientifique.

    Le bestiaire sauvage

    Ce livre de Bernard Bertrand se lit facilement. On le feuillette s’arrêtant ça et là en regard d’un animal avec lequel on a plus d’affinité (ou de dégoût :) ). L’auteur, il le précise lui-même, ne fait qu’aborder les différentes légendes et superstitions qui entourent l’animal. Mais il propose une bonne bibliographie qui permet d’approfondir le sujet. Le parti-pris de mettre en scène des animaux empaillé m’a d’abord gênée. Mais il donne une atmosphère de vieux musée poussiéreux, et l’on imagine facilement un vieux conservateur en blouse grise racontant ces anecdotes devant les vitrines à peine éclairées (ben oui ! J’ai un peu la nostalgie de ces vieux musées qui tenaient un peu des cabinets de curiosités même si la nouvelle génération, bourrée d’électronique est plus ludique :) ).

    Bref, un bel ouvrage agréable à lire publié aux éditions Plume de carotte.

    398.369 BER

  9. Je vous ai déjà parlé de Mamette ICI, cette charmante grand-Mère dont Nob nous narre la vie. Avec les souvenirs de Mamette nous voilà plongés dans son enfance, dans les années trente. Elle est chez ses grands-parents à la campagne et nous découvrons la vie à cette époque. La rivalité entre les garçons, les vacances de Noël, l’abattage du cochon …

    Les souvenirs de Mamette

    La bonne étoile est le tome 3 de cette série. Le format de cette BD est plus petit que le format classique ce qui n’enlève rien à la fraîcheur et la délicatesse de l’histoire, ni à la beauté des dessins à l’aquarelle de Nob. Cette série est à recommander dès 7 ans et jusqu’à …. :) . Une très bonne série.

    A lire très vite

    BD NOB b

  10. 1990, dans sa résidence huppée de New-York, Harvey n’est pas surpris par la visite de Jim.
    70 ans plus tôt, les deux hommes, alors de jeunes garçons, faisaient connaissance à bord d’un train des orphelins ; un système d’adoption mis en place pour endiguer le nombre massif, sur la côte Est américaine, d’enfants sans famille issus de l’émigration européenne.
    Embarqués dans un étrange voyage, Jim et son petit frère expérimenteront la fraternité, l’amitié, la confiance, l’entraide, mais feront aussi les frais de la trahison de ceux qui feraient tout, faute d’être bien nés, pour être bien adoptés…

    Ce résumé proposé par l’éditeur sur le premier tome de la série résume bien toute l’affaire. Des orphelins (ou pas) sont emmenés par trains entier vers l’ouest où ils sont adoptés pour la plupart, par des familles cherchant de la main d’oeuvre à moindre coût. Les fratries sont séparées, la corruption règne. Parti d’un bon sentiment, ce pan entier de l’histoire des Etats-Unis qui reste méconnu, s’est avéré dévastateur pour la vie des ces enfants devenus des adultes en quête de leur identité.

    le train des orphelins

    Cette série a le mérite de mettre en lumière un pend de l’histoire des Etats-Unis méconnu. Le scénario de Philippe charlot est bien. Les dessins de Xavier Fourquemin sont agréables. Tout cela fait de cette série un récit agréable à lire pour adultes mais surtout pour adolescents. 5 tomes sont parus. Un sixième en préparation devrait conclure cette aventure. Publié aux éditions Grand Angle.

    A lire très vite

    BD CHA t