Bibliheuilleycotton : Le Blog

La bibliothèque d’Heuilley-Cotton au fil des pages…

 

Articles tagués ‘large vision’

  1. Justin Denbe est à la tête d’une importante société de BTP. Libby sa femme, s’occupe de son foyer. Elle fabrique des bijoux de temps en temps. Leurs fille Ashlyn, quinze ans, est plutôt une ado tranquille. Chacun s’adore. C’est la famille parfaite ! Du moins en apparence. Car lorsque Liddy apprend que Justin la trompe, c’est la chute. Tout s’écroule ! Le couple essaye de recoller les morceaux pour ne pas détruire la famille idéale qu’ils ont bâtie mais un groupe d’hommes armés de Taser les enlève. Comment ont-ils pu rentrer dans leur maison super-sécurisée ? Comment connaissent-ils tous ces détails sur leur vie privée ? Que leur veulent-ils : une rançon ou les tuer ? La situation fait craquer la famille si parfaite et les secrets se libèrent. Tessa, détective privée mandatée par l’assurance, va enquêter.

    Famille parfaite

    L’histoire est principalement racontée alternativement par Liddy et par Tessa. Le suspens est garanti et nous tient en haleine, même si, chemin faisant, on a de forts soupçons qui nous font entrevoir le dénouement. En lisant le roman, on comprend que l’enquêtrice Tessa Leoni a déjà été au centre d’une précédente intrigue. Mais cela ne gène pas la compréhension de ce roman.

    Un très bon roman policier pour adulte de Lisa Gardner présenté ici en large vision publié chez A vue d’œil.

    A lire très vite

    Rx GAR f

  2. Brum est un chat. Spécialités : maladresses et catastrophes. Sa vie est faite de cascades et de désastres à répétition. Chris Pascoe, son maître qui nous raconte ses mésaventures, n’est pas en reste au niveau gaffes. Ni d’ailleurs sa petite fille de deux ans et demi : Maya !

    Le journal de monsieur chatastrophe

    Un livre vraiment drôle. Les situations sont cocasses et j’ai ri (et non pas juste souri :) ) de nombreuses fois … Et ce n’est pas si fréquent ! Chris Pascoe est un vrai conteur. il est bourré d’humour. Un roman présenté ici imprimé en large vision publié aux éditions La Loupe.

    A lire très vite

    R PAS j

  3. Janvier 1946. Londres se relève des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivain, est à la recherche d’un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges épistolaires, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde délicieusement excentrique – celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates…). Jamais à court d’imagination, le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d’humanité. Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec d’autres habitants de Guernesey, découvrant l’histoire de l’île, les goûts de chacun, l’impact de l’occupation allemande sur leurs vies… Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Elle répond alors à l’invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu’elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais. (quatrième de couverture)

    le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de paptates

    Cela faisait un moment que je voulais lire ce livre intriguée par le titre. L’occasion s’est présentée mais je dois avouer que j’ai eu un mal fou pour rentrer dans l’histoire. J’ai bien fait d’insister car je me suis finalement attachées aux personnages. Sans compter que l’on apprend beaucoup de choses sur la vie dans les îles anglo-normandes pendant la seconde guerre mondiale. Il y a plein d’humour dans cette correspondance entre les différents personnages. Un bon roman pour adultes et grands adolescents de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows présenté ici en large vision publié par les éditions A vue d’œil.

    R SHA c

  4. Anita élève seule sa fille Emma. Elle a son boulot au supermarché du coin. Elle est indépendante. Mais le jour où Emma part pour l’université loin de chez elle, Anita se retrouve seule, désœuvrée, sans but ! Quoi faire de ses journées … vides ? Elle se rappelle que dans sa jeunesse elle rêvait de passer son permis moto. Et voilà qu’elle franchi le cap et s’inscrit. Elle va faire la connaissance d’un beau et jeune moniteur, de bikers, se lancer dans la l’organisation de la fête de la ville, et essayer de se rapprocher de sa mère qui perd la tête. Sans compter qu’elle va tomber amoureuse de son beau et jeune moniteur. C’est sûr, ça ne pourra pas durer comme le lui font remarquer ses amies ! Mais est-ce si sûr ?

    Le jour où Anita envoya tout balader

    La crise de la quarantaine, et des questions, des remises en questions et encore des questions ! Anita fait une sorte de bilan de sa vie passée, présente et future en ne sachant pas trop ce qui relève du rêve ou des possibilités éventuelles. Une sorte de crise de l’adolescence en quelque sorte :lol: . Une histoire sympa à lire (dans le style comédie) qui aborde aussi les relations mère/fille. Ça se lit bien et avec plaisir.

    Un roman pour adultes de Katarina Bivald, présenté ici en large vision, publié par Libra Diffusio.

    R BIV j

  5. Nathalie et François s’aiment. Mais un jour François est fauché par une voiture et meurt. Nathalie ne s’en remet pas. Elle vit automatiquement sans plus, s’étourdissant dans le travail. Les autres hommes ne l’intéressent pas. Jusqu’au jour où un employé insignifiant va, à son cœur défendant, la troubler. Lui-même, troublé ému, ne sait pas pourquoi une belle femme comme elle peut même juste jeter un regard sur lui !

    La délicatesse

    Roman sentimental pour adultes de David Foenkinos publié en large vision aux éditions A vue d’œil. Un roman distrayant, qui se laisse lire mais qui ne m’a beaucoup touché.

    R FOE d

  6. Dernière année de lycée, bientôt le bac. Camille et sa bande d’amis sont dans la même classe. Ils vivent des instants heureux, ou moins heureux mais avec l’insouciance que l’on a à cet âge-là. Jusqu’au drame. La meilleur amie de Camille est atteinte d’une maladie grave qui mets sa vie en danger. A l’heure où chacun choisit son orientation, réfléchit à son avenir, il est difficile de croire que pour Léa, il n’y a pas de futur.

    Et soudain tout change

    Entre rire et larmes ce roman n’est pas dans le patos. Malgré le contexte, c’est léger et ça fait du bien. Les répliques sont drôles et rappelle bien l’époque où nous étions adolescent (si si :) :) ). Bien sûr les grincheux diront que c’est plein de bons sentiments, c’est vrais mais c’est ça qui fait du bien. Des gens biens, qui font le bien autour d’eux, qui ne s’en sortent pas toujours mais qui affrontent comme ils peuvent la réalité, plutôt avec humour, ouf ça change des romans noirs de haine. Sans compter que sous ses airs anodins, ce roman cache de véritables leçons de vie. Ce roman de Gilles Legardinier est bien dans la même veine que ceux dont je vous ai déjà parlé (ICI, ICI, ICI et ICI Il est présenté ici en large vision publié par les éditions A vue d’œil. Moi je l’ai écouté enregistré sur CD MP3, lu par Séverine Cayron édité par Audiolib (dispo aussi à la Mdhm). Même si l’héroïne et ses ‘potes’ sont des adolescents, ce roman est destiné aux adultes et pas qu’aux grands adolescents. Testé avec bonheur par des adultes et des jeunes adultes (20 ans), à ne pas manquer.

    A lire très vite

    R LEG e

  7. Chaque année dans l’église de Kerimâki en Finlande, a lieu une session de formation d’anges gardiens. Après sa formation, Ariel Auvinen, ange débutant, aussi zélé que maladroit, est affecté à Aaro Korhonen, un homme en tous points respectable capable de s’occuper seul de ses affaires. Pourtant à force de vouloir bien faire, l’ange gardien Ariel Auvinen va mettre la pagaille dans la vie de Aaro.

    Les mille et une gaffes de l'ange gardien Ariel Auvinen

    Ce petit roman de Arto Paasilinna est assez drôle. Cet ange gardien qui essaye de faire de son mieux mais dont toutes les actions se retournent contre son protégé ou ses proches est assez agaçant par sa suffisance et son incompétence. “On dirait que le diable en personne me poursuit” soupir Aaro Korhonen, c’est vous dire ! Un petit livre pour adulte présenté ici en Large vision édité par Libra Diffusio.

    R PAA m

  8. Médecin, Thomas vit depuis des années dans un village perdu au fin fond de l’Inde lorsqu’il apprend par hasard que la femme qu’il a aimé mais quitté pour son désir d’humanitaire a une fille de 20 ans. 20 ans ! C’est exactement à cette époque qu’il a quitté sa compagne. Pas de doute Emma est sa fille. Accablé par la culpabilité, Thomas revient en France pour rencontrer cette fille qu’il ne connait pas. Mais comment faire pour apprendre à connaître celle dont il ne sait même pas si elle a déjà entendu parler de lui ? Thomas va devenir directeur d’une petite maison de retraite dans la ville où vit Emma. Les pensionnaires de cette étrange maison de retraite et leur infirmière, tout aussi atypique, vont aider Thomas dans sa quête.

    Quelqu'un pour qui trembler

    Version Audio

    Quelqu'un pour qui trembler LV

    Version Large Vision

    Devenir père, c’est avoir quelqu’un pour qui trembler. Mais suffit-il d’avoir un enfant pour être père ? Un roman plein de bons sentiments (ben oui en ce moment j’adore ça, ça fait tellement de bien !) de Gilles Legardinier. Rien n’est vraiment vraisemblable (à mon avis) mais on est pris par l’histoire et on suit avec plaisir le cheminement (rocambolesque) de Thomas. Les autres personnages ne sont pas en reste au niveau de l’originalité. On rit, on est ému …. Énervé aussi dans mon cas car je ne supporte pas le goût du secret :) . Bref c’est un bon roman présenté ici dans sa version audio lu par Fabien Briche (avec talent) publié par les éditions Audiolib sur un CD MP3, et en version Large Vision publié par A vue d’œil. Un roman dans la lignée de ceux de cet auteur à voir ICI, ICI et ICI pour adultes.

    A lire (ou écouter) très vite

    613 LEG

    R LEG q

    Edition du 25.01.17

    La version audio est retournée à la Mdhm

    Enregistrer

  9. Le major Pettigrew, archétype du gentleman à l’ancienne : raffiné, sarcastique et irréprochable, vit seul dans un cottage de la campagne anglaise. Veuf, ce n’est guère son fils, Roger, un jeune londonien ambitieux, qui pourrait le combler de tendresse. Mais, le jour où le major apprend le décès de son frère Bertie, la douce présence de Mme Ali, veuve elle aussi, va réveiller son cœur engourdi. Tout devrait les séparer, elle, la petite commerçante d’origine pakistanaise, et lui, le major anglais élevé dans le plus pur esprit britannique. Pourtant leur passion pour la littérature et la douleur partagée du deuil sauront les réunir. Ils vont, dès lors, être confrontés aux préjugés mesquins des villageois car le racisme ordinaire sévit partout. Et les obstacles seront pour eux d’autant plus nombreux que leurs familles s’en mêlent… (quatrième de couverture).

    La dernière conquête du Major Pettigrew

    Quand les traditions entrent en jeu, il n’est pas facile de se comprendre, entre père et fils, entre ‘gentleman’ et industriel, entre châtelain et villageois, entre anglais ‘pur souche’ et émigré. Ce roman de Helen Simonson est un hymne à la tolérance qui se lit avec plaisir. Présenté ici en deux volumes imprimés en large vision par les éditions A vue d’œil. Un roman pour adultes.

    R SIM d

    Enregistrer

  10. Un homme qui pour sortir du quotidien aime s’inventer des vies extraordinaires. Une femme qui veut croire à ces vies et qui elle-même ne conçoit la vie que comme une fête. Entre ces deux-là, un coup de foudre. Ils vont faire de leur vie un conte de fée régi par la fantaisie et le plaisir. Faisant fi des contraintes, ils entraînent dans leur sillage leur fils, émerveillé. Pourtant un jour la mère va aller trop loin. Et le père et le fils vont devoir composer pour que la fête continue.

    En attendant Bojangles

    Un livre à deux voix, celle du père qui n’est pas dupe de la folie dans laquelle ils vivent et celle du fils qui se laisse entraîner avec délice dans cette folie orchestrée par sa mère. Mais quand la folie s’installe véritablement, comment continuer à vivre dans l’insouciance ?
    Un étrange roman pour adultes de Olivier Bourdeaut proposé ici en très large vision par les éditions La Loupe. Ce roman a obtenu plusieurs prix, il est plébiscité par de nombreux lecteurs et pourtant je ne me suis pas spécialement laissée emporter par ce tourbillon de folie :) . A vous de vous y laisser prendre … ou non :) .

    R BOU e