Bibliheuilleycotton : Le Blog

La bibliothèque d’Heuilley-Cotton au fil des pages…

 

Royal Aubrac

 

1906 Aubrac. Aveyron. L’Aubrac, que je voyais défiler sous mes yeux, était un pays rude et pauvre. Les paysans avaient coutume de dire : “neuf mois d’hiver, trois mois d’enfer” ! Aujourd’hui encore, je revois comme si c’était hier mon arrivée dans cette grande bâtisse austère. Je pesais tout juste cinquante-trois kilos et je vivais en permanence avec cette épée de Damoclès au-dessus de ma tête. Pour toute personne tuberculeuse, le sanatorium était la destination ultime. (quatrième de couverture).

Royal Aubrac

François est un jeune homme qui rêve de devenir peintre. Il a sa vocation contrariée par la tuberculose. Les médecins l’envoient au sanatorium, car il y a urgence. Il se lie d’amitié avec Warren, tombe amoureux. Mais dans un sanatorium, on sait quand on rentre mais pas quand on sort ni dans quel état (guéri ou mort ?). La vie dans cet univers froid du plateau de l’Aubrac est particulièrement bien décrite. On pourrait dire que cette bande dessinée en deux albums de Christophe Bec au scénario et Nicolas Sure au dessin est une BD historique. Une BD pour adultes publiée par Vent d’Ouest chez Glénat.

843 BEC

 

Pas de réaction sur “Royal Aubrac”

 

Répondre