Bibliheuilleycotton : Le Blog

La bibliothèque d’Heuilley-Cotton au fil des pages…

 

Archives de la catégorie ‘roman’

  1. Karen Holt est agent d’un service de renseignement très particulier. Benjamin Horwood est un historien universitaire spécialiste des objets sacrés qu’ont convoités les dictateurs pour accroitre leur pouvoir. Elle enquête sur une spectaculaire série de vols d’objets historiques à travers le monde et vient chercher, manu-militari, Benjamin sur son lieu de vacances en France pour qu’il l’aide dans la traque de ces voleurs assassins et surtout, pour déterminer le but de cette collecte d’objets. La désinvolture de Benjamin et la détermination de Karen vont vite les opposer. Mais les opposés s’attirent, c’est bien connu :lol: .

    Le premier miracle

    Roman policier rocambolesque de Gilles Legardinier qui change (quoique ;) ) de registre par rapport aux autres romans dont je vous déjà parlé. Un style un peu Da Vinci Code avec l’Histoire revisitée, mais avec les traits d’humour que l’on connaît bien chez cet auteur, et c’est ça qui est agréable dans ce roman. La version présentée ici est éditée par Audiolib, lue sur 2 CD MP3 par David Manet qui a su moduler sa voix pour donner vie aux différents personnages.  Un roman pour adultes agréable à écouter.

    A lire très vite

    613 LEG

  2. Alger début du XXéme siècle. Meursault est un homme célibataire sans histoires. Il traverse la vie avec une certaine indifférence. Il est sensible au qu’en-dira-t-on, s’interrogeant souvent sur ce qu’il devrait faire ou non mais fidèle à lui-même, il suit sa ligne directrice : une certaine indifférence. La mort de sa mère, le voisin qui bat son chien, l’autre sa fiancée … et alors.

    L'étranger

    On ne présente plus ce roman d’Albert Camus. Eh bien, je ne l’avais jamais lu (relent d’obligation scolaire sans doute!) Cette version audio du livre lu par l’auteur m’a permis de faire connaissance avec ce Meursault, indifférent à tout (ou presque), qui se lie d’amitié par hasard, se fiance par hasard, tue par hasard …. Son indifférence le conduira à l’échafaud sans qu’il comprenne vraiment pourquoi. Mais bon, il faut bien mourir un jour alors maintenant ou plus tard ! S’il est incompris de ses concitoyens, c’est qu’il est étranger à sa propre vie. En avril 1954, Albert Camus enregistre l’intégralité de son texte pour la radio nationale (O.R.T.F). C’est cet enregistrement qui est repris sur 3 CD publié aux éditions Frémeaux & Associés.

    613 CAM

  3. Madeline, ancienne flic a loué un appartement à Paris pour se reposer. Gaspard, écrivain misanthrope a loué ce même appartement pour écrire son nouveau livre. Contraints de vivre ensemble quelques jours afin de trouver une solution mettant fin à cette cohabitation, les deux écorchés vifs vont plonger dans l’histoire du peintre Lorenz qui a loger dans cet atelier. Ils vont rechercher les dernières toiles du peintre disparu. Ils vont être touchés par le sort de son fils assassiné sous les yeux de sa mère par une ancienne amie de jeunesse avec qui il a débuté dans la peinture. Madeline et Gaspard, comme chien et chat, vont être happé par l’histoire tragique de cette famille.

    Un appartement à Paris

    Un nouveau roman de Guillaume Musso. On y retrouve Madeline que l’on a rencontrée dans l’appel de l’ange ICI (sans que l’on soit obligé de lire ce roman pour comprendre celui-ci !). Facile à lire, divertissant, un Musso quoi ! :) :) Pourquoi bouder son plaisir puisque ça fonctionne ! Un roman sentimentalopolicier :) pour adultes publié aux éditions XO.

    A lire très vite

    Rx MUS a

  4. Lui, c’est un gendarme. Il a passé sa vie dans ce petit village près de Verdun. Là, il fait le bilan de cette vie. Une vie qui a été marquée par l’Affaire ! L’Affaire, c’est le meurtre de cette enfant retrouvée étranglée sur les bord de la rivière. En cet hiver 1917, la guerre est aux portes de ce petit village. Bien qu’on entende le canon résonner au loin, les habitants sont relativement épargnés grâce à l’usine qui a permis aux hommes de rester travailler là et de ne pas partir. Mais qui a tué la petite ? Un notable ? Un déserteur ? Un rôdeur ? Une vie, des vies qui s’emmêlent. Des âmes ni blanches, ni noires, mais plutôt grises !

    Les âmes grises

    Un bon roman de Philippe Claudel. Ce n’est pas une enquête policière mais plutôt le reflet de la société de cette époque. Les différences de classes sociales, les petites lâchetés (ou les grandes) de la vie quotidienne, le malheur ordinaire. Le texte intégral lu par Lionel Epaillard est présenté ici sur 5 CD édités par CdL éditions.  Un bon roman pour adultes. On se laisse prendre.

    A lire très vite

    613 CLA

  5. Une chaise au milieu de la route dans le brouillard. Sur cette chaise, un mannequin de taille humaine. Le vieil avocat Gustaf Torstensson freine brutalement, sort de sa voiture. Ce sera son dernier geste d’homme vivant. Pendant ce temps le commissaire Kurt Wallander erre sur les plages de l’île danoise de Jylland. Il déprime et décide de quitter définitivement la police. Mais la mort de l’avocat, qu’il connaît bien, puis de son fils  va changer la donne et Kurt Wallander décide de ‘rempiler’ et demande qu’on lui confie l’enquête. Cette enquête va le mener à traquer un homme puissant que rien n’arrête, un homme qui a toujours le sourire !

    L'homme qui souriait

    Une histoire du commissaire Kurt Wallander, héros fétiche de Henning Mankell (je vous ai déjà parlé de ce commissaire ICI). En plein questionnement, toujours aussi tourmenté, il mène l’enquête contre un ennemi puissant qui n’hésite pas à éliminer les personnes qui se mettent en travers de sa route. Un roman policier sombre pour adultes.

    613 MAN

  6. Il est vendeur dans un sex-shop. C’est somme toute Monsieur ‘Tout le monde’. Aussi qu’elle n’est pas sa surprise le jour de ses trente ans, quand Dieu lui apparaît et se met à lui parler. être ami avec un être omniscient, quelle aubaine. Surtout quand il rencontre Alice, la femme de sa vie, étudiante en psycho.

    Dieu est un pote à moi

    Au fil des pages, au fil des ans, la vie du héro se déroule. On vit avec lui les drames et les bonheurs de la vie. Il n’y a pas vraiment de questions de religions mais plutôt des réflexions sur la vie, sur le monde, sur la société. Un bon roman de Cyril Massarotto édité chez XO. Un livre pour adultes et grands adolescents facile et agréable à lire. (Je vous ai déjà parlé de cet auteur ICI pour 100 pages blanches).

    A lire très vite

    R MAS d

  7. Tibby, Carmen, Bridget et Lena sont quatre ados du même âge, copines pour la vie. Elles ont toujours passé leurs vacances ensemble. Sauf cette année où elles seront séparées pour la première fois. Avant de partir chacune de son côté, elles font un pacte sur un vieux jean. Un vieux jean peut-être, mais un jean magique puisqu’il va à merveille à chacune d’elles alors qu’elles sont aussi différentes physiquement qu’elles le sont moralement. Avec ce jean, elles vont vivre des moments forts qui vont bouleverser leur vie, leur routine, leurs convictions. Des moments qui vont les faire grandir !

    Quatre filles et un jean

    Un bon roman de Ann Brashares, pas tout jeune mais toujours d’actualité. Comme le Jean qui passe d’une fille à l’autre au fil des semaines, la narration passe de l’une à l’autre. On vit ainsi simultanément leurs aventures. Un bon livre pour adolescentes à partir de 12 ans. La version présentée ici est enregistrée sur 4 CD. L’histoire interprétée par plusieurs lectrices est dynamique et prenante. Un très bon roman à ne pas manquer. Edité chez écoutez lire.

    A lire très vite

    613 BRA

  8. Il est né la première année de 1900. Un marin l’a trouvé dans une boîte en carton posée sur le piano du Virginia, un bateau qui faisait escale à Boston. Certainement abandonné là par des émigrants pensant lui laisser une meilleure chance que leur misérable vie. Pris en charge par ce marin, il n’a jamais quitté le navire. A la mort de ce dernier, il s’est mis au piano, jouant une musique fantastique, une musique d’océan qui n’appartenait qu’à lui. Il a continué ainsi sans jamais mettre les pieds à terre. C’est un trompettiste, devenu son ami, qui nous raconte son histoire.

    Novecento  pianiste

    Ce monologue lu par Jacques Gamblin sur deux CD est un roman de Alessandro Baricco. Cette histoire s’apparente à un conte. On est entrainé, happé par cette étrange aventure. La musique D’Alexandros Markeas qui accompagne le texte y est aussi pour beaucoup. J’ai beaucoup aimé même si peut-être, certains préféreront le texte seul pour imaginer leur propre musique. Un vrai moment d’évasion que ce roman pour adultes et grands adolescents édité par écoutez lire.

    A lire très vite

    613 BAR

  9. Une chambre, une pièce. Les fenêtres son barricadées. Il y a des verrous aux portes. Dans cette chambre, un enfant. Un enfant de huit ans. Il est là seul. Des adultes passent indifférents. Ils lui donnent à manger. Il mange, c’est bien. Il ne mange pas tant pis. L’indifférence ! Il ne faut pas lui parler. Il ne faut pas le toucher. Pire qu’un animal ! La cruauté imbécile.

    La Chambre

    Françoise Chandernagor nous conte ici les dernières années de la vie du fils de Louis XVI. Cet enfant, enfermé, abandonné, laissé seul. Elle nous décrit sa lente agonie. Dans cette version enregistrée (sur 5 CD) du texte abrégé, la voix de Anne Alvaro, douce et sensible interroge : qui est responsable ? Personne en particulier. C’est la bêtise, la faiblesse ou la peur de chacun dans ces temps mouvementés où il valait mieux ne pas se faire remarquer. Un texte qui interpelle et interroge. Publié par écoutez lire. Pour adultes.

    613 CHA

  10. Il y a quelques semaines, je vous parlais déjà de l’appel de la forêt de Jack London, plus exactement de son interprétation en BD par Fred Simon ICI. Cette fois c’est la version audio  lue par Aurélien Recoing sur un CD MP3, publiée par écoutez lire, qui fait l’objet de ce post.

    L'appel de la forêt audio

    Après avoir lu la BD, j’ai eu envie de connaître le texte. Vous savez maintenant que j’apprécie les livres audios qui me permettent d’être à l’écoute de textes tout en m’occupant les mains à autre chose. C’est pourquoi j’ai choisi cette interprétation de l’œuvre de Jack London plutôt que la version papier (qui existe bien sûr aussi à la Mdhm :) ). Bref, je n’ai pas été déçue. L’univers décrit par Jack London est rude, froid et dur. Dans ce grand nord glacial, il n’y a de place ni pour les faibles, ni pour la pitié, ni pour l’incompétence. Buck, chien croisé Saint-Bernard et chien-loup, va vite l’apprendre. Et à cette école de la survie, il va bientôt retrouver un sentiment plus primitif, plus instinctif : l’appel de la forêt et de la vie sauvage.

    Un roman pour adultes et adolescents à découvrir.

    A lire très vite

    721 LON