Bibliheuilleycotton : Le Blog

La bibliothèque d’Heuilley-Cotton au fil des pages…

 

100 pages blanches

 

Tout commence avec la mort du grand-père qui les a élevé. Dans l’étude de ‘Monsieur le notaire’ c’est la consternation. Les sœurs jumelles du narrateur reçoivent chacune la moitié des biens du grand-père. Lui, seulement un vieux carnet  de souvenirs, un souvenir par page. Le hic c’est que les cent pages du carnet sont blanches ! Ce que va découvrir le narrateur, c’est qu’il peut revivre avec ses yeux d’adultes mais dans son corps d’enfant, les souvenirs qu’il désir. Mais peut-on vivre dans le passé, avec ses souvenirs ? Ce carnet est-il une bénédiction ou une malédiction ?

100 pages blanches

Ce roman très agréable à lire est de Cyril Massarotto, publié aux éditions XO. Sous couvert de comédie, il interroge : peut-on vivre uniquement tourné vers le passé ? Les souvenirs sont-ils fiables ? Avec le recule et avec un regard neuf d’adulte, les perspectives sont quelques fois bien différentes. Ce carnet va apporter au narrateur du bonheur, de la joie mais aussi du malheur. Un roman pour adultes facile et agréable à lire. J’ai beaucoup aimé.

A lire très vite

R MAS c

 

Pas de réaction sur “100 pages blanches”

 

Répondre