Bibliheuilleycotton : Le Blog

La bibliothèque d’Heuilley-Cotton au fil des pages…

 

Articles tagués ‘roman-adulte’

  1. Juliette prend le métro tous les jours à la même heure. La ligne 6, le métro aérien. Ce qu’elle aime par-dessus tout, c’est observer, autour d’elle, ceux qui lisent. La vieille dame, le collectionneur d’éditions rares, l’étudiante en mathématiques, la jeune fille qui pleure à la page 247. Elle les regarde avec curiosité et tendresse, comme si leurs lectures, leurs passions, la diversité de leurs existences pouvaient donner de la couleur à la sienne, si monotone, si prévisible. Jusqu’au jour où Juliette décide de descendre deux stations avant son arrêt habituel, et de se rendre à son travail en coupant par une rue inconnue ; un pas de côté qui va changer toute sa vie. (4éme de couverture).

    La fille qui lisait dans le métro

    Une fille mal dans sa peau ne vit qu’à travers les livres jusqu’au jour où elle rencontre un homme qui est passeur de livres. Un être étrange qui va changer sa vie. Un livre peut-il changer le court d’une existence ?  Est-ce le message que veut faire passer l’auteure ? Ce court roman de Christine Féret-Fleury ne m’a pas du tout accroché. D’après le titre, je m’attendais à autre chose, plus léger, moins bizarre, moins plombant ! Bref, je n’y ai pas trouvé mon compte. Ce roman pour adultes est présenté ici publié par Libra Diffusio en large vision. A vous de vous faire une opinion.

    R FER f

  2. « Guide d’aveugle au chômage depuis qu’Alice a recouvré la vue, Jules s’est reconverti en chien d’assistance pour épileptiques. Il a retrouvé sa fierté, sa raison de vivre. Il est même tombé amoureux de Victoire, une collègue de travail. Et voilà que, pour une raison aberrante, les pouvoirs publics le condamnent à mort. Alice et moi n’avons pas réussi à protéger notre couple ; il nous reste vingt-quatre heures pour sauver notre chien. » (4ème de couverture).

    Le retour de Jules

    Voici les nouvelles aventures de Jules (le premier tome est ICI). J’avais tellement aimé cette première histoire  de Didier Van Cauwelaert que je suis partie avec beaucoup d’espoir dans cette nouvelle aventure. Même si on retrouve avec plaisir les héros du précédent roman avec, bien sûr, de nouveaux protagonistes, je n’y ai pas retrouvé la même intensité. C’est pas mal, mais je suis un peu déçue. Il n’en reste pas moins que c’est un bon livre, très court. Presque une nouvelle ou même un épilogue :) . Je le présente ici édité en large vision chez Libra Diffusio. Il est associé à la première partie et donc je ne peux que conseiller très fortement de lire les deux histoires (d’ailleurs la seconde n’a pas d’intérêt sans la première). Un roman pour adultes et grands adolescents.

    Deux tommes à lire très vite

    R VAN j

  3. Dans les ruines brûlantes de la cité millénaire de Kaboul, la mort rôde, un turban noir autour du crâne. Ici, une lapidation de femme, là des exécutions publiques, les Taliban veillent. La joie et le rire sont suspects. Atiq, le courageux moudjahid reconverti en geôlier, traîne sa peine. Toute fierté l’a quitté. Le goût de vivre a également abandonné Mohsen, qui rêvait de modernité. Son épouse Zunaira, avocate, plus belle que le ciel, est désormais condamnée à l’obscurité grillagée du tchadri. Alors Kaboul, que la folie guette, n’a plus d’autres histoires à offrir que des tragédies. Le printemps des hirondelles semble bien loin encore… (quatrième de couverture).

    Les hirondelles de Kaboul

    Il y a eu la guerre avec les russes et maintenant, il y a ça. Sans doute pire encore … la loi des talibans. Plus de rires, plus de joie. Le bonheur est suspect. Les hommes sont soumis à la loi des mollahs, les femmes sont moins que rien, condamnées à vivre sous le tchadri. La vie à Kaboul est-elle encore la vie ? A force de soumission et d’horreur, l’humanité semble avoir quitté le cœur des hommes et des femmes. Il ne reste peut-être que la folie. Un portrait sans concessions de la vie à Kaboul au début du siècle admirablement racontée par Yasmina Khadra. Le texte est lu ici sur 4 CD par Julien Saada. Publié par CdL éditions.

    613 KHA

  4. Sur une route déserte de l’Oregon noyée par la pluie, une voiture abandonnée, moteur en marche, un sac de femme sur le siège du conducteur. Rainie, avocate séparée de son mari, Pierce Quincy, ex-profiler, a disparu sans laisser de traces. Dérive d’une femme au passé d’alcoolique ou conséquence d’une des redoutables affaires dans lesquelles elle s’investissait parfois dangereusement ? Un homme sait ce qui s’est passé cette nuit-là. Et lorsqu’il contacte les médias, le message est clair, terrifiant : il veut de l’argent, la célébrité. Sinon, personne ne reverra Rainie. Aidé de sa fille, star du FBI, Pierce se lance dans l’enquête la plus désespérée de sa vie, sur la piste d’un criminel sans visage et de la femme qu’il n’a jamais cessé d’aimer.  (quatrième de couverture).

    Disparue

    On retrouve avec plaisir les héros de la série FBI Profiler de Lisa Gardner. Avec les romans précédents, on croyait le couple Rainie/Quincy enfin assagi et tranquille mais il n’en n’est rien. Après être intervenue sur une scène de crime particulièrement violente mettant en scène un enfant, Rainie perd pied et sombre dans l’alcool. Pour la faire réagir, Quincy l’a quittée, mais cela n’a pas été l’électrochoc escompté. Son enlèvement va tout bouleverser. Elle va devoir lutter pour survivre. Quincy est dépassé, sa fille Kimberley et son compagnon viennent à la rescousse. La presse s’en mêle via Danicic, un reporter ambitieux. Et il y a le jeune Dougie, sept ans, orphelin pyromane, qui semble être au courant de l’enlèvement de Rainie. Mais comment ce jeune garçon perpétuellement en colère pourrait-il être mêlé à cette affaire ? Ce roman policier pour adultes est édité par Albin Michel. (Voir d’autres romans de cette auteur dans les post précédents)

    Rx GAR d

  5. À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense hériter de l’empire de cosmétique familial. Or, elle ne reçoit qu’un feuillet jauni : la liste des choses qu’elle ambitionnait de vivre lorsqu’elle avait 14 ans. Pour toucher son héritage, il lui faudra en un an réaliser tous ces objectifs. Mais la Brett d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec l’adolescente qu’elle était … Enseigner ? Elle n’a nulle envie d’abandonner son salaire confortable pour batailler avec des enfants rebelles. Un bébé ? Cela fait longtemps qu’elle y a renoncé, et de toute façon Andrew, son petit ami avocat, n’en veut pas. Faire la paix avec son père ? Difficile de pardonner à un père décédé de ne vous avoir jamais aimé. Tomber amoureuse ? C’est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que…

    Demain est un autre jour

    Comment, devenu adulte, remettre en question toute sa vie contre des rêves d’enfant ? Mais si finalement on se perdait en route, oserait-on renoncer au train-train quotidien pour enfin se réaliser ? La mère de Brett, avec qui elle entretenait une relation bien particulière, va l’obliger à se remettre en question.

    Une jolie comédie romantique pleine d’espoir de Lori Nelson Spielman présentée ici lue sur un CD MP3 par Ingrind Donnadieu (avec talent !), publiée par Audiolib. Bien sûr, on devine assez bien où l’auteur va nous emmener. Mais on s’y laisse aller avec plaisir :) .

    A lire très vite

    613 SPI

  6. Enquêtrice à la criminelle de Boston, DD Warren est appelée en urgence sur une scène de crime où il semble que le père vient d’assassiner sa femme et ses enfants. Mais entre couteau, étouffement, et arme à feu, ça fait beaucoup ‘d’armes’ différentes pour un familicide. Il y a aussi Danielle infirmière en unité fermée de pédopsychiatrie qui a en charge une nouvelle enfant dite, enfant sauvage, qui n’a connu que la maltraitance au cours sa vie. L’anniversaire de la mort de toute sa famille, tuée par son père et dont elle seule a été épargnée, réveille en elle son lot d’angoisses. Et puis il y a Victoria, dont le mari a quitté le domicile conjugal avec la fille cadette, de peur que leur fils ainé, psychotique, n’attente à leur vie, mais qui veut rester près de son fils au péril de sa vie.

    Les morsures du passé

    Encore un roman de Lisa Gardner qui met en jeu la vie d’enfants. Cette fois on se retrouve en présence de ses enfants violents, psychotiques devant lesquels on est bien impuissant ! Les histoires s’emmêlent, le suspens est garanti. Encore un bon roman policier pour adultes de Lisa Gardner de la série DD Waren publié aux éditions Albin Michel.

    Rx GAR m

  7. Sandra Jones, jeune maîtresse d’école et mère modèle, a disparu. Seul témoin : sa petite fille de 4 ans. Suspect n°1 : son mari Jason. Dès que l’inspectrice D.D. Warren pénètre chez les Jones, elle sent que quelque chose cloche : les réticences de Jason à répondre à ses questions, son peu d’empressement à savoir ce qui a bien pu arriver à son épouse “chérie”…. C’est sûr cet homme cache quelque chose ! D’ailleurs dans cette famille tout le monde à de lourds secrets que chacun garde profondément enfoui.

    La maison d'à côté

    Ce roman de Lisa Gardner fait partie de la série DD Warren mais aussi de FBI Profiler, si on peut dire. En effet, on s’aperçoit vite que l’on retrouve un des protagonistes de “Derniers Adieux” (ICI). Ça pourrait être une suite (moi je le vois comme ça et j’ai été contente de l’avoir lu après Derniers Adieux).  Ce roman policier pour adultes est agréable à lire. Il y a du suspens et moins d’horreur que dans les autres romans que j’ai déjà lu de cette auteure. Eh oui, sans être un huis-clos, il y a moins d’action dans cette histoire que dans les romans précédents, ce qui n’enlève rien à son intérêt.  Édité par Albin Michel.

    Rx GAR m

  8. Kimberly est agent du FBI. Enceinte de 5 mois, elle se retrouve propulsée dans une enquête sur la disparition de prostituées. Au centre de tout, un homme. Un pédophile, un être abominable qui aime avoir le contrôle sur ses victimes, jeunes garçons ou prostituées. Sa passion : les araignées. Et comme elles, il tisse sa toile, passé maître dans l’art de la manipulation.

    Derniers adieux

    Un nouveau roman de Lisa Gardner de la série Profiler FBI. On y retrouve des personnages vu dans les précédents romans, sans que cela gène la compréhension. Ici on découvre comment un homme peut conditionner un enfant, en faire sa chose. Il y a aussi la fascination de cet homme pour les araignées … arachnophobe s’abstenir :lol: . On suit l’enquête avec, en parallèle, les réflexions d’un enfant victime du Burgerman, comme il l’appelle : le monstre qui enlève les enfants mauvais pour les broyer et les transformer en burger. Bien sûr il n’y croit pas jusqu’au jour où l’homme vient jusque dans sa chambre le chercher !

    Encore un bon roman policier pour adultes de Lisa Gardner publié par Albin Michel. Il traite aussi de la pédophilie, moins du côté “chasse” cette fois (comme ICI) que du côté conditionnement.

    Rx GAR D

  9. La mémoire d’Anna part en lambeaux. Les visages des personnes qu’elle connaît s’effacent, et ceux de gens qu’elle ne connaît pas lui semblent familier. Pas question pour autant de subir un examen invasif de son cerveau, même si son mari et le neurochirurgien qui la suit insistent !

    Au même moment, le quartier Turc de Paris est plongé dans l’horreur. Des cadavres de jeunes femmes  torturées, atrocement mutilées,  sont retrouvés. Un jeune inspecteur demande à un vieux briscard au passé sulfureux (mais connaissant bien le milieu turc) de l’aider à enquêter.

    L'empire des loups

    Deux affaires qui semblent indépendantes mais qui se rejoignent. Du suspens, des rebondissements, Jean-Christophe Grangé nous tient en haleine. Manipulation mentale, mafia turque, flics véreux …. Un bon roman policier pour adultes présenté ici en version audio édité par les éditions VDB. Le texte est interprété par les excellents José Heuzé et Véronique Groux De Miéri sur 11 CD. Mon seul bémol est la chute trop rapide avec l’intervention intempestive et pour tout dire incongrue d’une psy. Je n’ai pas bien compris l’implication véritable de ce personnage !

    613 GRA

  10. Un chasseur qui chasse un caméléon (un homme qui tue pour prendre la place d’un autre, pas un animal :) ). Une policière qui enquête sur la mort ‘accidentelle’ de son mari journaliste d’investigation. Un homme sans passé, amnésique, qui enquête sur des meurtres non résolus et qui est aussi à la recherche d’une jeune fille disparue. Un agent d’Interpol énigmatique. Des meurtres en série. Les histoires se mêlent et s’entremêlent.

    Le tribunal des âmes

    Les protagonistes vont se croiser, s’aider ou au contraire se poursuivre. Marcus surtout qui ne sait plus qui il est mais qui a le don de trouver juste par le regard l’anomalie qui lui indique ce qui s’est passé sur une scène de crime. Il est un pénitencier qui chasse le mal impuni ! Ce roman de Donato Carrisi est touffu, dense ! Si on ne fait pas attention, on est vite un peu perdu. Il faut dire que je le présente ici sous forme audio, lu par Jean-Michel Vovk sur 2 CD MP3, publié par Audiolib. Sans doute la version papier est-elle plus facile car on peut revenir en arrière facilement. Toutefois, j’ai bien aimé ce roman plein de rebondissements et d’intrigues mélangées. Avec un sous-entendu de morale : si on donne la possibilité à une victime de se venger, va-elle pardonner ou non ?

    613 CAR